Exposition

Florent Lamouroux "L’impermanence de nos horizons"


27 juin 2020 – 27 septembre 2020

Sélection d’œuvres


Image

AUTOPRODUCTION

Sac-poubelle bleu, ruban adhésif transparent, présentoir de magasin

Image

AUTOPRODUCTION

Sac-poubelle bleu, ruban adhésif transparent, présentoir de magasin

Image

BACK TO BLACK

Plastique polycarbonate teinté dans la masse, 180 x 80 x 100 cm

Image

BOULE À NEIGE (LA BOUILLE)

Sphère de verre soufflé, déchets plastiques mixés, eau, glycérine, sable noir. 10cm de diamètre.

Image

CARTOGRAPHIES

Peinture bitumineuse sur carton gris, 50 x 65 cm

Image

CASTINGS, TRIEUSE

Sacs poubelle, sacs plastique, ruban adhésif

Présentation de l'exposition

Florent Lamouroux travaille les corps et les lieux. À partir de son propre corps qu'il met à l'épreuve dans ses divers procédés de création, il produit des sculptures, des photographies, des installations ou des performances dans lesquelles l'économie de moyen et le détournement tiennent une place prépondérante. Non sans ironie, il questionne notre rapport aux images, aux apparences et aux clichés par des réalisations qui mettent en scène des enveloppes corporelles clonées, des secondes peaux de plastique, des vêtements et revêtements porteurs de signes reconnaissables du premier coup par nos yeux de consommateurs imprégnés de codes sociétaux.

Dans l’exposition L'impermanence de nos horizons présentée au Centre d’art contemporain de la Matmut, Florent Lamouroux prolonge ce traitement de la surface des corps à l'égard du paysage et de la nature. Inspiré par le contexte des bords de Seine chers aux impressionnistes, Florent Lamouroux propose un corpus d'œuvres récentes qui dialoguent entre elles pour mieux interroger la notion de paysage comme un corps dont la surface évolue et change au fil du temps.

Comme notre épiderme, la modification de la surface de la terre est inexorable et de plus en plus perceptible. Le monde est en mouvement perpétuel à l'image de nos vies. L'exposition, telle une chronique contemporaine, propose un regard singulier sur notre environnement et la manière dont nous le percevons et l'habitons.

La présentation par l'artiste


Florent Lamouroux se livre sur son parcours d’artiste et son exposition L’impermanence de nos horizons au Centre d’art contemporain :

« C’est aussi une exposition sur le regard, la manière que j’ai de voir le monde et c’est un partage de ce regard que j’essaie de faire ici, en donnant un point de vue, avec un petit pas de côté et une vision parfois ironique. En tous cas une idée d’un regard qui peut renverser le monde ou les choses. »

« Le détournement me permet […] de retourner les situations. C’est une forme d’ironie. J’aime bien démonter les systèmes et les codes pour montrer leur absurdité. »

Publication

Image

Un catalogue a été publié à l’occasion de cette exposition.

Textes de François Salmeron, critique d’art d’AICA France (Association internationale des critiques d’art), enseignant au département de photographie de l’Université Paris 8.

François Salmeron

Florent Lamouroux, L’impermanence de nos horizons

120 pages, 24 x 30 cm, Éditions Snoeck, 2020

En vente au Centre d'art contemporain, à Saint-Pierre-de-Varengeville ou sur demande.
Les recettes des catalogues vendus par Matmut pour les arts sont reversées à la Fondation Paul Bennetot.

Commander pour 20 €

Documents de l'exposition

Pour approfondir vos connaissances et vous accompagner lors de votre visite de l'exposition.

Vous aimerez aussi...


Découvrir nos autres univers